Mon panier
Aucun article
0
0 984 509 474
9H à 12H et 14H à  17H
>

Importer une voiture des États-Unis

mardi 18 février 2020

Les étapes essentielles pour importer une voiture des États-Unis

 

 

voiture américaine

 

 

Qui n’a jamais rêvé de se promener au volant d’une belle voiture américaine ? Auparavant, c’était une folie que seuls les vrais amateurs et les collectionneurs pouvaient se permettre, parce qu’une belle Américaine a un prix et que les formalités sont très longues. Aujourd’hui, le développement d’Internet a permis à tout un chacun de réaliser plus facilement ces transactions et beaucoup plus de passionnés peuvent se permettre d’importer une voiture des États-Unis. Pour cela, il suffit de respecter toutes les étapes. 

 

 

 

 

 

L’achat du véhicule

 

Acheter une voiture américaine n’est pas une chose facile. La plupart des annonces sont en anglais et il n’est pas facile de lire les caractéristiques pour faire le bon choix. C’est pour cette raison que des entreprises spécialisées dans l’importation de véhicules américains proposent une rubrique d’annonces en français directement accessibles sur leurs sites web. Il suffit de vous rendre à la bonne adresse et de choisir par marques, par modèles ou encore par année. Les amateurs de voitures anciennes comme ceux qui recherchent une voiture d’occasion plus récente pourront trouver leur bonheur en fonction de leur budget. Passer par un importateur est également très intéressant pour l’achat d’une voiture américaine. Par exemple, les modèles électriques de la gamme Tesla sont très recherchés, et le fait de passer par un expert qui a deux nombreux contacts sur place permet d’en trouver à des prix plus intéressants. C’est le cas de la Tesla 3 par exemple.

 

 

 

 

 

La sortie du territoire américain

 

Pour pouvoir être immatriculé en France, l’acheteur doit absolument se procurer le certificat d’immatriculation du véhicule aux États-Unis. Ensuite, il faut payer un convoyeur qui amènera la voiture du concessionnaire jusqu’au port où elle sera chargée et calée dans un container. Pour cela, il faut un mandataire qui se chargera d’effectuer les formalités sur place. Là encore, un importateur de voitures américaines propose un accompagnement complet pour effectuer ces formalités à la place du client. C’est beaucoup plus pratique et les acheteurs se rassurent, car ils peuvent compter sur un intermédiaire sérieux pour réaliser une transaction entièrement sécurisée.

 

 

 

 

 

Le transport

 

Le transport des voitures se fait par bateau sur des porte-containers. Cela peut prendre un certain temps. Il faut compter généralement 800 à 1800 euros selon la taille du véhicule. Il faudra prévoir également les frais liés à l’assurance maritime qui couvrira la voiture en cas de problème ou la perte éventuelle d’un container. Là encore, les professionnels de l’import proposent d’encadrer les importations. Dans les formules les plus étendues, ils effectuent des inspections sur les véhicules avant l’achat, gèrent la logistique et les assurances du transport, ainsi que le reste des formalités avant la livraison au client.

 

 

 

 

 

L’arrivée en France

 

Dès l’arrivée en France, l’acheteur règle ce que l’on appelle des frais de dépotage. Ensuite, il faut passer par la douane et régler les taxes liées au passage de la frontière. Il faut compter 10 % du prix d’achat hors taxe s’il s’agit d’une voiture et 22 % pour une camionnette ou un pick-up. Les voitures de collection ne sont pas soumises aux droits de douane. Il est également obligatoire de régler la TVA qui s’élève à 20 % pour un véhicule actuel et à 5,5 % pour une voiture de collection. Il faut convoyer le véhicule du port jusqu’à l’adresse de livraison. Pour terminer, il faut faire passer la voiture aux mines pour obtenir l’homologation nécessaire à l’immatriculation du véhicule. Les voitures de collection (de plus de 30 ans) n’ont pas besoin de passer aux mines, mais il faudra obtenir une attestation FFVA. Il ne restera qu’à trouver une bonne assurance pour la voiture ainsi qu’une garantie européenne sur les pièces et la main d’œuvre puisque le passage de la frontière a annulé la garantie du constructeur

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter