Mon panier
Aucun article
0
0 984 509 474
9H à 12H et 14H à  17H
>

Top 10 des astuces pour réduire le prix de son assurance auto

mardi 19 novembre 2019

Top 10 des astuces pour réduire le prix de son assurance auto

 

Réduire le prix de votre assurance auto passe par quelques réflexes très simples pour faire des économies sur votre couverture sans pour autant rogner sur les garanties.

 

 

 

Assurance auto au kilomètre pour les citadins et petits rouleurs

Vous êtes citadin et ne roulez que pendant les week-end et les vacances ? Vous êtes jeune conducteur ou retraité et n’empruntez votre voiture que très occasionnellement ? Si vous parcourez moins de 8 000 à 10 000 kilomètres par an - selon les formules - vous pouvez bénéficier d’une assurance au kilomètre dite aussi petit rouleur. Et ainsi profiter d’économies pouvant aller jusqu’à -30%. Autre avantage ? Certaines formules prévoient un report des kilomètres parcourus sur votre quota de l’année prochaine. Vous pourrez ainsi rouler plus tout en continuant à être bien assuré.

 

Ce système se base souvent sur la mise en place d’un boîtier connecté qui va calculer automatiquement - et en temps réel - le nombre de kilomètres parcouru. Certaines assurances se basent sur votre bonne foi et vous demandent de déclarer le kilométrage total.

 

 

 

Choisir une assurance avec boîtier connecté

Les boîtiers connectés servent aussi à mieux évaluer votre comportement de conducteur notamment par le biais du système pay how you drive. Littéralement payez comme vous conduisez. Les bons conducteurs voient ainsi leur conduite récompensée par des réductions de l’ordre de 10 à 15% environ. Comment ? Le boîtier évalue votre vitesse, votre souplesse au volant ou encore vos trajectoires. Tous ces indicateurs lui permettent d’évaluer votre comportement. A noter, que, si votre conduite n’est pas irréprochable, vous ne bénéficierez pas de la ristourne mais ne paierez pas plus cher votre assurance auto qu’un conducteur lambda.

 

 

 

Choisir un véhicule électrique ou peu cher à assurer

Les véhicules électriques - et dans une moindre mesure les voitures hybrides - sont parmi les moins chers à assurer. En effet, ils provoquent statistiquement moins d’accidents puisqu’ils sont moins puissants. Et coûtent moins cher à réparer puisqu’ils sont dépourvus de moteur classique.

Si vous souhaitez rester à la voiture thermique, optez pour un véhicule d’occasion présentant un nombre de chevaux fiscaux modeste. Ce chiffre est inscrit sur la carte grise du véhicule. Vous pouvez aussi consulter facilement ces données en ligne sur les sites des constructeurs ou en tapant dans Google chevaux fiscaux + le nom du véhicule.

 

 

 

Comparer les assurances auto en ligne

Pour profiter d’une assurance auto au meilleur prix, comparez les différentes offres sur internet. Vous pourrez ainsi consulter facilement les tarifs, le contenu des garanties et souscrire directement en ligne.

 

 

 

Vérifier que vos garanties sont toujours adaptées

Votre voiture prend de l’âge ? Vous ne roulez plus autant qu’avant ? C’est sans doute le moment de revoir vos garanties à la baisse. Si votre voiture a plus de cinq ans, il peut être inutile de conserver votre assurance auto tous risques, tout en conservant les garanties essentielles comme le bris de glace, les catastrophes naturelles, l’incendie et le vol. De la même façon une garantie de remboursement à la valeur à neuf n’est plus indiquée, puisque, si votre voiture se retrouve hors d’état de rouler suite à un sinistre, vous serez indemnisé en fonction de sa valeur sur le marché de l’occasion. En optant pour une assurance au tiers étendu, vous effectuez des économies de l’ordre de 10 à 15% sur votre cotisation.

Si votre véhicule a plus de dix ans, une assurance au tiers peut être tout à fait suffisante. A moins que vous n’ayez pas les moyens de changer de voiture ou que cette dernière constitue un moyen de locomotion indispensable pour vous rendre au travail. Cette formule vous couvre pour les dégâts que vous pourriez causer à un tiers au volant de votre véhicule.

 

 

 

Être attentif au montant de vos franchises

En assurance auto, plus le montant de vos franchises est bas plus votre cotisation est élevée. Faites le choix d’augmenter un peu ces franchises, notamment sur les garanties comme le bris de glace, le coût de ce type de sinistre étant généralement bas. Par contre, si vous roulez beaucoup ou habitez en ville - lieu où les collisions même peu graves sont nombreuses - conservez une franchise basse sur la garantie collision ou dommages tous accidents pour être indemnisé au mieux.

 

 

 

Payer votre cotisation d’assurance auto annuellement

Le fractionnement de la cotisation d’assurance auto en mensualités égales engendre des coûts complémentaires : de l’ordre de 2 à 5% en moyenne. Le fait de payer la facture en une seule fois à l’échéance de votre contrat vous permet d’économiser sur votre assurance auto. Si le montant est un peu élevé, prévoyez d’épargner dans ce but.

 

 

 

Jeune conducteur choisissez la conduite accompagnée

Un jeune conducteur qui ne suit pas la conduite accompagnée subit une surprime lors de ses trois premières années de conduite. La solution pour alléger la facture ? Apprendre à conduire avec le système de la conduite accompagnée. Ainsi la surprime d’un jeune conducteur dans ce cas sera de 50% au lieu de 100% la première année. 25% la deuxième année ( au lieu de 50%) et inexistante la troisième année (au lieu de 25%).

Autre solution ? Inscrire votre enfant - jeune conducteur - sur votre contrat d’assurance auto en tant que conducteur secondaire. Votre assureur vous appliquera une surprime mais bien moindre que si le jeune avait pris l’assurance en tant que conducteur principal. Pendant tout le temps pendant lequel il conduit sous le statut de conducteur secondaire, il va également accumuler du bonus. Au moment de prendre sa propre formule, il bénéficiera de tarifs avantageux, d’autant plus s’il reste dans la même compagnie que la vôtre. Les assureurs pratiquant souvent des réductions pour les membres de la même famille, surtout si les conducteurs ont un bonus 50 et n’ont quasiment jamais d’accidents.

 

 

 

Louer un garage pour votre véhicule

Le fait de déclarer que le stationnement habituel du véhicule est sur la voie publique fait grimper le tarif de l’assurance auto. Ceci parce que les assureurs considèrent que les cas de vol ou de dégradations sont plus fréquents que sur un parking privé. Pensez à louer un garage pour votre voiture. Le coût de cette solution est souvent moindre que le surcoût de l’assurance auto, surtout si vous optez pour une place dans un parking collectif, souvent couvert et sous caméras de vidéo-surveillance.

 

 

 

Ne pas déclarer les petits sinistres

Vous heurtez un poteau ou un aménagement urbain à faible vitesse ? Vous rayez votre carrosserie en sortant d’un parking ? Le fait de déclarer ces petits sinistres à votre assureur va vous octroyer du malus et fera donc grimper le tarif de votre cotisation à la prochaine échéance de votre contrat. Si les dégâts sont mineurs, qu’aucun tiers n’est impliqué et que vous n’avez endommagé aucun équipement urbain, évitez de déclarer l’incident à votre assureur. Ne le faites que si vous êtes sûr de n’avoir commis aucun dégât et qu’aucune autorité - la police ou la gendarmerie par exemple - n’est intervenue pour constater l’accrochage.